Les 4 éléments, version 4

Entrez dans un monde où les 4 Eléments du Bien et les partisans du Mal s'affrontent...


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Du rififi sous la pluie [PV Nathanaël, Railim ?]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ezekiel
Ambassadeur
Ezekiel

Messages : 124
Age : 32
Détail/fonction : Cynique

Du rififi sous la pluie [PV Nathanaël, Railim ?] Empty
MessageSujet: Du rififi sous la pluie [PV Nathanaël, Railim ?]   Du rififi sous la pluie [PV Nathanaël, Railim ?] EmptySam 13 Mar 2010 - 15:13

C’était un jour encore plus gris que les autres dans le quartier de Darva. Depuis le matin, une pluie torrentielle s’abattait sur la Ville, et les nuages sombres au-dessus des têtes baignaient le monde d’une lumière morne et terne. Les bâtiments trapus et tarabiscotés du quartier de Darva, qui habituellement empêchaient les rayons du soleil d’atteindre les petites rues étroites, minimisaient cette fois l’inconfort de la pluie.

Les immigrés du continent du Mal, habitués à ce que le monde entier leur en veuille, vaquaient pour la plupart à leurs occupations sans faiblir, courbant tout juste un peu plus les épaules sous les assauts du vent. C’était dans ces jours-là qu’on reconnaissait sans mal ceux qui venaient de Shelagh. C’était tous ces gens qui déambulaient dans les rues, le dos droit et le visage inexpressif, comme s’ils ne se rendaient même pas compte de l’orage qui se déversaient sur leurs têtes. Chaque région du continent du Mal avait son fléau. Ceux de Shelagh avaient l’habitude de braver des vents à décorner un bœuf pour aller pisser. Ca laissait des marques.

Ezekiel parcourait les rues sinueuses de son quartier avec ses habituelles grandes enjambées nerveuses. La pluie lui plaquait les cheveux sur le crâne et lui dégoulinait dans le cou. Il releva machinalement son col.

Il était contrarié. Il avait demandé à bon nombre de petits malfrats du quartier, aux mendiants qui s’éparpillaient dans la Cité pour quémander, même à quelques espions venus s’installer en Ville. Parmi ceux qui avaient accepté la tâche, aucun n’avait réussi à trouver quoique ce soit d’intéressant sur cette fichue Tour.

Ezekiel ne roulait pas sur l’or. Il n’était pas comme l’un des ces ambassadeurs pleins aux as que les monarchies des continents élémentaires envoyaient à la Ville pour garder leurs moutons. Il n’avait pas de titre, pas de rente, pas de larbins à son service. Il n’avait d’ambassadeur que le nom, et l’accord tacite des principaux meneurs de son continent. Convaincre quelqu’un de lui donner un coup de main lui demandait toujours une quantité invraisemblable de salive, de persuasion, de chantage ou de violence. Heureusement, il était doué pour tout ça. Mais il connaissait aussi ses limites.

Il n’avait aucun moyen de pression sur les plus gros poissons du quartier, et les plus petits ne lui servaient à rien.

Il s’arrêta en pleine rue et leva les yeux. Au-dessus des toits, la grande tour blanche le narguait. Elle se dressait si haut que son extrémité semblait disparaître dans les nuages. Elle trouvait même moyen de luire dans la tempête. Il savait que cette saleté avait des secrets à livrer. Et s’il pouvait seulement y entrer, sans aucun doute, il trouverait quelque chose qui rendrait sa gloire à son continent ! Mais elle continuait de se dérober à lui, et il arrivait à court de moyens.

Fulminant, il porta machinalement la main à la petite bourse à sa ceinture. Il se rappela à temps qu’il ne lui restait que très peu de morceaux d’orange confite, et qu’il avait intérêt à économiser. Il vérifia avec soin que l’enveloppe restait étanche, un peu comme un homme examinerait un sac de joyaux. Il secoua la tête, désabusé. Ces friandises étaient vraiment devenues une drogue.

Il reprit son chemin, le nez levé vers la Tour qu’il commençait à haïr.
Revenir en haut Aller en bas
http://soaring-dragon.livejournal.com
Nathanaël
Voleur(euse)
Nathanaël

Messages : 24

Du rififi sous la pluie [PV Nathanaël, Railim ?] Empty
MessageSujet: [comptabilisé]   Du rififi sous la pluie [PV Nathanaël, Railim ?] EmptyLun 15 Mar 2010 - 1:05

Nathanaël détestait la pluie. De plus en plus. Il n'y avait pas si longtemps, il se fichait bien de sortir et de se faire mouiller par quelques gouttes d'eau, mais il avait depuis adopté son fabuleux chapeau et il ne voulait pas que celui-ci se fasse abîmé par la pluie. Il avait donc pris l'habitude de rester enfermer chez lui ou dans une auberge lorsque le ciel décidait de piquer une crise : s'il y avait véritablement une urgence parmi sa petite bande de voleurs, il envoyait un jeune faire un message en échange de quelques pièces. L'argent ne manquait pas, ces temps-ci : la Ville se révélait être une vraie mine de trésors. Certains de ces trésors étaient mieux cachés que d'autres, mais le brigand était capable d'user d'assez d'intelligence pour les dénicher. Il lui arrivait souvent de s'infiltrer dans des manoirs de riches nobles lors de soirées mondaines. Ces sorties étaient toujours les plus payantes, mais il n'y avait malheureusement plus eu de fête chez la noblesse depuis déjà quelques semaines. Nathanaël avait donc du manigancer un nouveau type de plan qui concernait les navires marchands qui faisaient souvent des allés-retours entre les continents et la ville. La marchandise était souvent confiée à des débardeurs qui faisaient le lien entre le navire et le marché. L'identité de ceux-ci changeaient souvent : on engageait à peu près n'importe qui qui avait assez de bras pour soulever une caisse. Nathan avait profité de cette liberté d'emploi pour glisser certains des membres de son groupe parmi les débardeurs. Il avait en vue un navire en provenance du continent de la terre qui devait amener de superbes tissus.

Tout ça pour dire que ce navire de tissus devait arriver aujourd'hui-même et le voleur avait du se rendre lui-même sur place pour surveiller les opérations et être prêt à s'occuper des tracas, si jamais il y en avait. Il avait donc du affronter la tempête, à son grand malheur. Le vol des caisses en tant que tel s'était assez bien déroulé ; il avait été facile de remplacer celle qui contenait les tissus par d'autres pleines de foins, mais le retour avait été problématique pour le malfrat. Alors qu'il marchait tranquillement vers le quartier de Darva, un vilain coup de vent avait fait voler son chapeau directement dans le caniveau. Nathanaël n'avait d'abord pas réagit, horrifié par l'eau qui pénétrait peu à peu dans son compagnon, puis il avait repris ses esprits, l'avait ramassé et secoué. Il était définitivement ruiné, ce qui était une bien triste chose. Il poussa un profond soupir et entra dans une humeur maussade. Il devrait essayer de le faire réparer par un chapelier... Pas question qu'il le remplace. Tout cela allait coûter cher.

Le voleur marchait en traînant son chapeau récemment décédé dans sa main gauche lorsqu'il tomba sur Ezekiel, l'ambassadeur du continent du mal. Tant qu'à être dehors avec un chapeau déjà ruiné, autant entamé la conversation, non? Et puis, il valait toujours mieux entretenir de bonnes relations avec les gens hauts placés. Qui sait, peut-être qu'un jour Ezekiel aurait un poste réellement important et il pourrait alors aider Nathanaël dans la réalisation de ses méfaits... Le brigand salua donc l'ambassadeur avec faisant une petite courbette.

«Bien le bonjour, Sir Ezekiel.» Nathan avait beau utiliser les formes de politesse, ses paroles étaient tintés d'un certain mépris. Il ne comprenait pas comment un homme pouvait se contenter d'un titre... «Je suis désolé de me présenter sans chapeau, le mien vient d'être mortellement touché par le vent et le pluie, comme vous pouvez le voir. J'en suis bien triste, mais je crois pouvoir m'en remettre... éventuellement. C'est qu'il m'appartenait depuis bien longtemps, voyez-vous.» Il se tut un moment, comme pour faire un moment de silence en l'honneur de feu son haut de forme. Il revint ensuite sur terre et décida d'enchaîner avec un sujet qui pourrait davantage intéresser son interlocuteur. «Que faites-vous donc dehors par un temps pareil? Un homme de votre statu ne devrait pas avoir à affronter la pluie...» On pouvait dénoter de la moquerie dans ses paroles. «Ne seriez-vous pas plus confortable derrière votre bureau, un verre de vin à la main?» conclut-il avec un léger sourire aux lèvres.

(Je savais pas trop quoi faire/dire =/ J'espère que c'est correct^^)
Revenir en haut Aller en bas
Ezekiel
Ambassadeur
Ezekiel

Messages : 124
Age : 32
Détail/fonction : Cynique

Du rififi sous la pluie [PV Nathanaël, Railim ?] Empty
MessageSujet: [comptabilisé]   Du rififi sous la pluie [PV Nathanaël, Railim ?] EmptyVen 19 Mar 2010 - 13:16

[HJ : Tout à fait.^^]


Ezekiel venait de tourner un coin de rue lorsqu’il aperçut le voleur, et il aurait passé son chemin si le jeune homme ne l’avait salué d’une courbette. Les habitants du quartier ne lui témoignaient souvent guère plus de déférence qu’à n’importe lequel des leurs, et il était habitué à ce qu’on ne l’interpelle en pleine rue que pour se plaindre du voisinage des autres continents ou lui demander d’arbitrer une quelconque querelle.

De plus, il ne lui semblait pas se souvenir que le jeune Del Rioto venait de Shelagh. C’était donc un drôle de temps pour engager la conversation dehors. Aussi lorsque Nathanaël lui adressa poliment le bonjour, Ezekiel garda-t-il un silence perplexe… Mais lorsque le voleur l’informa du tragique accident qui l’avait privé d’un couvre-chef convenable, il ne put retenir un grognement moqueur, qui fut à moitié avalé par l’orage.

Voilà qui expliquait l’air passablement dépité du jeune homme, à qui ses déambulations sous la pluie avaient donné l’apparence d’un chiot noyé. C’était probablement dû à cette masse de cheveux bruns plaqués sur son crâne, qu’on voyait en temps normal très peu sous le chapeau que Del Rioto vissait en permanence sur son chef. Ezekiel ne comprenait pas vraiment l’intérêt de ce genre de vêtement. Ca ne protégeait pas de grand-chose, et ça s’envolait au moindre coup de vent. Il se portait très bien tête nue.

Il n’en dit cependant rien, ne voyant pas d’intérêt à s’attirer l’inimitié explicite de son interlocuteur. Son mépris était déjà bien assez évident. Tout juste Ezekiel laissa-t-il filtrer un sourire sardonique, masquant son dédain avec aussi peu de subtilité que le voleur. Ces jeunes blancs-becs qui se croyaient toujours plus malins que tout le monde…

"La pluie ?" dit-il en levant le nez au ciel comme s’il venait juste de la remarquer. "Ma foi, je ne suis pas en sucre, je ne vais pas fondre… Ni me déformer, contrairement à votre précieux couvre-chef. Les caprices de la nature forgent le caractère, ne croyez-vous pas ?"

Une étincelle dangereuse s’alluma dans son regard, et il dévia tout naturellement sur son sujet favori.

"Je laisse à ces gens civilisés que sont nos voisins des autres continents le soin de se calfeutrer chez eux près d’une cheminée. Pour ma part, j’ai autre chose à faire que de danser entre les gouttes."

Il cligna des yeux et la lueur fiévreuse disparut de ses prunelles, camouflée derrière une habile couche de désinvolture.

"Le raffinement est tellement surfait, n’êtes-vous pas d’accord ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://soaring-dragon.livejournal.com
Contenu sponsorisé




Du rififi sous la pluie [PV Nathanaël, Railim ?] Empty
MessageSujet: Re: Du rififi sous la pluie [PV Nathanaël, Railim ?]   Du rififi sous la pluie [PV Nathanaël, Railim ?] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Du rififi sous la pluie [PV Nathanaël, Railim ?]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Art de la Guerre clés en main: du Rififi sous les Tapis
» La baignade sous la pluie, ça mouille! [PV]
» Théâtre sous la pluie [PV : Kanashīdesu Inja, Yoake Manipyurēshon]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les 4 éléments, version 4 :: :: Le RP :: La Ville :: 
Quartier de Darva
-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit